Le calendrier romain

Calendrier julien

Par • Publié dans : Le TempsVie quotidienne

Comme chez tous les peuples italiotes, l’année romaine était lunaire et comptait 304 jours ; Numa choisit une période de 355 jours avec des jours intercalaires pour la mettre en rapport avec l’année solaire.

Puis Jules César sur les conseils de l’astronome égyptien Sosigènes établit une année de 365 jours plus un jour intercalaire tous les quatre ans. Sur la proposition d’Antoine, alors consul, le nom de Julius fut donné au mois quintilis. La réforme elle-même prit le nom de réforme julienne et le calendrier celui de calendrier julien.
Mais les pontifes intercalèrent une année bissextile tous les trois ans et Auguste dut intervenir à nouveau pour rectifier. Le Sénat romain décréta que, comme on avait donné à quintilis le nom de Julius, on donnerait à sextilis celui d’Augustus. Et on persuada Auguste que, n’étant en rien inférieur à César, son mois devait avoir autant de jours que le sien. C’est pourquoi Juillet et Août ont 31 jours.

Calendrier romain ^

Jour Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juil. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
1 kal. kal. kal. kal. kal. kal. kal. kal. kal. kal. kal. kal.
2 IV IV VI IV VI IV VI IV IV VI IV IV
3 III III V III V III V III III V III III
4 Pridie Pridie IV Pridie IV Pridie IV Pridie Pridie IV Pridie Pridie
5 Nonae Nonae III Nonae III Nonae III Nonae Nonae III Nonae Nonae
6 VIII VIII Pridie VIII Pridie VIII Pridie VIII VIII Pridie VIII VIII
7 VII VII Nonae VII Nonae VII Nonae VII VII Nonae VII VII
8 VI VI VIII VI VIII VI VIII VI VI VIII VI VI
9 V V VII V VII V VII V V VII V V
10 IV IV VI IV VI IV VI IV IV VI IV IV
11 III III V III V III V III III V III III
12 Pridie Pridie IV Pridie IV Pridie IV Pridie Pridie IV Pridie Pridie
13 Idus Idus III Idus III Idus III Idus Idus III Idus Idus
14 XIX XVI Pridie XVIII Pridie XVIII Pridie XIX XVIII Pridie XVIII XIX
15 XVIII XV Idus XVII Idus XVII Idus XVIII XVII Idus XVII XVIII
16 XVII XIV XVII XVI XVII XVI XVII XVII XVI XVII XVI XVII
17 XVI XIII XVI XV XVI XV XVI XVI XV XVI XV XVI
18 XV XII XV XIV XV XIV XV XV XIV XV XIV XV
19 XIV XI XIV XIII XIV XIII XIV XIV XIII XIV XIII XIV
20 XIII X XIII XII XIII XII XIII XIII XII XIII XII XIII
21 XII IX XII XI XII XI XII XII XI XII XI XII
22 XI VIII XI X XI X XI XI X XI X XI
23 X VII X IX X IX X X IX X IX X
24 IX VI IX VIII IX VIII IX IX VIII IX VIII IX
25 VIII V VIII VII VIII VII VIII VIII VII VIII VII VIII
26 VII IV VII VI VII VI VII VII VI VII VI VII
27 VI III VI V VI V VI VI V VI V VI
28 V Pridie V IV V IV V V IV V IV V
29 IV IV III IV III IV IV III IV III IV
30 III III Pridie III Pridie III III Pridie III Pridie III
31 Pridie Pridie Pridie Pridie Pridie Pridie Pridie
Fasti Antiates Maiores, plus ancien calendrier romain, antérieur à la réforme de Jules César.
Fasti Antiates Maiores, plus ancien calendrier romain, antérieur à la réforme de Jules César.

L’année commençait le 1er mars. Les mois étaient divisés en trois périodes marquées par trois fêtes :

  • les calendes (calendae) le premier jour du mois
  • les nones (nonae) cinquième ou septième jours après les calendes
  • les ides (idus) huitième jour après les nones

Les jours étaient décomptés à partir de ces repères.

Le tableau ci-dessus permet de calculer le jour correspondant ainsi le 11 septembre est le troisième jour avant les ides de septembre (ante diem III idus) ou en abregé A.D. III ID. SEPT.
A noter que la veille de ces jours de fêtes ne s’appelait pas ante diem II mais pridie
Le jour intercalaire prévu par Jules César venait se positionner le sixième jour avant les calendes de mars et prenait le nom de ante diem bissextum d’où l’étymologie de bissextile.

Le Calendrier Julien ^

Sous la République romaine, l’année ne comptait que 355 jours, les jours manquants étant ajoutés tous les deux ans, entre le 23 et le 24 février, pour former avec les cinq derniers jours de février le mensis intercalis (mois intercalaire). Cette opération était laissée au bon vouloir des pontifes qui ne s’acquittaient pas toujours bien de leur tâche, ce qui fait que le calendrier n’était plus en rapport avec les saisons.

Calendrier julien
Calendrier julien

Pour mettre de l’ordre, Jules César commença par ajouter 90 jours à l’année 46 avant J.C. (qui compta donc 445 jours et fut appelée l’année de la confusion) et instaura le cycle actuel de 4 ans avec trois années de 365 jours et une année de 366 jours. Le jour supplémentaire, obtenu en doublant le 24 février, sixième jour avant les calendes de mars, fut appelé ante diem bis-sextum kalendas Martias, d’où notre bissextile.

Correspondance avec notre Calendrier ^

Les Romains nommaient chaque année du nom des consuls en exercice, puis en années de règne des empereurs. Ils comptaient également les années à partir de la date mythique de la fondation de Rome : ab urbe condita (A.U.C.). En 532, le moine Denis le Petit fixa arbitrairement la naissance du Christ au 25 décembre 753 A.U.C. et l’an 1 de l’ère chrétienne équivaut donc à l’an 754 A.U.C. (Il n’existe pas d’année 0).

L’année 2005 ap. J.-C. correspond donc à l’année 2758 A.U.C. En 1582, le pape Grégoire XIII supprima 3 années bissextiles sur 100 pour effacer la différence de 11 minutes 14 secondes qui subsistait entre l’année julienne et l’année solaire. Le décalage entre le calendrier julien et notre calendrier (dit grégorien) est actuellement de 13 jours (le 13 mars 1900 était exactement le 29 février julien). Ceci explique la différence de 13 jours que vous pouvez constater entre la date d’aujourd’hui donnée ici selon le calendrier julien et la date habituelle du calendrier grégorien.

Auteur : Légion VIII Augusta

La Legion VIII Augusta, est une association culturelle loi 1901, d’éducation populaire agréée, complémentaire de l’enseignement public, déclarée d’intérêt général, fondée en 1995 et basée à Autun (71) en Bourgogne. Elle est constituée de passionnés et de professionnels issus de plusieurs branches institutionnelles liées à la culture et à l’éducation: histoire, archéologie, histoire de l’art, patrimoine, langues anciennes, sciences et techniques ou encore spectacle vivant. Elle est spécialisée dans la connaissance du monde romain et dans la valorisation des humanités classiques.

A voir aussi

Menu